Liturgie des Heures – Les Psaumes

Classé dans : Prier la Liturgie des Heures | 0

Prier avec les Psaumes

 

En hébreu « psaume » se traduit par « Louanges ». Le terme grec « psalmos », devenu en français psaume, désigne un instrument de musique appelé psaltérion. Nous avons vu lors du thème précédent que la Liturgie des Heures est la prière de toute l’Église, de tout baptisé. L’Office Divin est essentiellement composé de poèmes inspirés, priés à l’origine par le peuple Juif, et donc par Jésus tout au long de sa vie.

À l’Office des Vêpres du samedi et du dimanche, sr Rose-Marie accompagne le chant des soeurs à la cithare.

Les différents auteurs, les époques et les circonstances ont façonné ce livre biblique aux multiples évocations. Outre la louange, le psalmiste s’exprime notamment pour clamer soit une action de grâce, une supplication ou une lamentation, soit une exhortation au peuple hébreu à la confiance. Parfois même, le psalmiste prophétise.

Le recueil des 150 psaumes est le livre le plus lu de toute l’Écriture. Il est également le livre de l’Ancien Testament le plus cité de toute la Bible particulièrement dans les Évangiles. Les Pères de l’Église, pensons à saint Augustin ou à Origène, ont cité des milliers de fois les psaumes dans leurs écrits. Tous les Pères voient dans le psautier la prophétie du Christ et de l’Église.

Le Christ quant à lui citera 21 fois des versets de psaumes et ces psaumes se réfèrent essentiellement à la dernière période de sa vie, de son entrée à Jérusalem jusqu’au supplice de la croix. En voici quelques exemples :

Apostrophe à Jérusalem : Ps 117, 26 (Mt 23, 39);
À Gethsémani : Ps 41, 6 (Mc 14, 34 : Mt 26,36);
Sur la croix : Ps 68,22  – “j’ai soif” (Jn 19, 28);
et enfin l’invocation finale à Dieu : Ps 21, 2 (Mc 15, 34; Mt 27, 46)
et Ps 30, 6 (Lc 23, 46).

Par conséquent non seulement Jésus a prié les psaumes mais il les a accomplis!

 
Les Psaumes : une nourriture quotidienne

Pour nous, Recluses Missionnaires, les psaumes sont une nourriture quotidienne par la célébration communautaire de la Liturgie des Heures, par la Lectio Divina ou une étude personnelle ciblée. Méditée, ruminée, psalmodiée, cette prière nous met en communion avec tous les peuples, nous unit au Christ en Église. Par Lui, avec Lui et en Lui, nous nous adressons au Père en prières d’action de grâce et de louange pour « sa fidélité qui demeure d’âge en âge » (Ps 99, 5). Nous demandons à Joseph et à Marie de nous laisser façonner par cette prière, tous deux ayant été les premiers à l’avoir enseignée à Jésus.

 

Les Psaumes : reflets de l’humanité

En définitive, le livre des psaumes, prière du peuple hébreu, de Jésus et de l’Église, contient la prière du monde entier! Les psaumes participent à rythmer les différents temps liturgiques de l’année, Noël et Pâques notamment, mais aussi à rythmer les heures du quotidien à travers la Liturgie des Heures. Les psaumes sont les reflets de l’humanité qui pleure, qui supplie mais qui finalement rencontre son Dieu de miséricorde et alors sa plainte se transforme en louange et en action de grâce.

Comme le dit magnifiquement saint Ambroise : « Dans le livre des psaumes on trouve l’avancement de tous et comme un remède pour la santé du genre humain. Il suffit de les lire pour avoir de quoi guérir les blessures de sa souffrance. Ils calment la colère, soulage la tristesse. Ils nous protègent la nuit et nous instruisent le jour. » Par conséquent, une fois apprivoisés, les psaumes deviennent source vive et chemin sûr pour rejoindre le Père à la manière du Fils Bien Aimé!

 

 

Réflexion le mois prochain:

Prier l’Office des Laudes

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *