Liturgie des Heures – Les Vêpres

 

L’Office des Vêpres

La Constitution du Concile Vatican II Sacrosanctum Concilium sur la Liturgie considère l’Office des Vêpres, ainsi que celui des Laudes d’ailleurs, comme des moments forts de prières : D’après la vénérable tradition de l’Église, ils constituent les deux pôles de l’office quotidien et doivent être tenues pour les heures principales et être célébrées en conséquence » (SC § 89 a).

Signification du terme

Vêpres vient du latin vespera signifiant « Office que l’on célèbre le soir » qui lui-même prend son origine du Grec :  ἕσπερος / hésperos se traduisant par coucher du soleil. Saint Basile recommande quand l’astre de lumière se retire :

« On remerciera Dieu pour les bienfaits reçus ou les bonnes actions que l’on a heureusement accomplies ».

Cette prière du soir réfère au Sacrifice véritable, un rappel du Christ Jésus introduisant les mystères Saints et Sacrés de l’Église lors de la Cène, puis s’offrant au Père le jour suivant sur la croix pour la rédemption du monde.

Structure de l’Office

La structure de l’Office des Vêpres est essentiellement la même que celle des Laudes. Contrairement à l’Office du matin, nous chantons deux psaumes avant d’entonner le cantique qui trouve sa source dans le Nouveau Testament; le cantique des Laudes, lui, est extrait de l’Ancien Testament. Le Cantique de Zacharie psalmodié à l’aurore cède sa place au Magnificat, Cantique de la Vierge Marie.

Magnifier le Seigneur

Le Magnificat, est une exultation de la fidèle servante du Seigneur exprimant dans une immense humilité son bonheur résultant du regard aimant de Dieu fixé sur elle. Saint Jean Paul II l’exprime ainsi :  « Sa joie naît du fait d’avoir vécu en personne l’expérience du regard bienveillant que Dieu a posé sur elle, une créature pauvre et sans influence dans l’histoire. » Par ce chant, Marie nous rappelle l’amour de Dieu pour les humbles. Elle nous présente un Dieu comblant les affamés, ceux avides de justice divine, se présentant les mains vides pour les remplir de son amour et de ses promesses de fidélité.

Chez nous, Recluses Missionnaires

Tous les jours, l’Office des Vêpres est célébré avec cette conscience de l’importance accordée à cette prière liturgique dans la tradition monastique. Toutefois au-delà de la Tradition, notre grand amour de la liturgie vient de l’expérience vécue de cette prière, une préfiguration du ciel actualisée dans l’aujourd’hui par la louange et l’action de grâce.

Nous aimons partager ces moments avec nos hôtes venant de tous les horizons, afin de révéler davantage le visage de notre Église universelle. Nous désirons faire découvrir à nos visiteurs la beauté de l’Office liturgique afin que chacun puisse goûter les grâces de le prier en solitude quand l’impossibilité de le faire en communauté se présente. Car la communion en Église, elle, est toujours possible et est même essentielle!

Réflexion le mois prochain:

Prier l’Office des Complies

  1. Arleen Quinn

    Thank you for all your prayers. What would the world be without prayer? It’s horrible to think about. Thank you, wonderful happy new year to all the sisters. I appreciate your continued prayer in my life.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *