Montréal vue CathédralePrière d’intercession

Adoration et intercession sont inséparables. En adorant le Créateur, nous rejoignons ses créatures pour lesquelles Jésus a offert sa vie et continue d’intercéder auprès de son Père. Ce sont là les « deux fenêtres » de la recluse:

 
Présence à Dieu et Présence au monde;
Union à Dieu et Communion au monde;
Adoration et Intercession.
 
Les Recluses Missionnaires ont une conscience très vive de leur double mission d’adoration et d’intercession. Leur nom même de Recluses Missionnaires rappelle sans cesse que c’est principalement par la prière qu’elles sont missionnaires.
 

On dit des recluses d’autrefois, vouées pourtant à une solitude stricte, qu’elles hospitalisaient dans leur cœur les peines et les joies de tous.

Par l’écoute, la compassion et l’intercession, la communauté entend perpétuer cette tradition de solidarité universelle.

Jeanne Le Ber, surnommée l’Ange de Ville-Marie, veillait sur sa ville. À son exemple, les Recluses Missionnaires veillent jour et nuit sur la ville et sur le monde quand elles se remplacent à tour de rôle à la chapelle en présence du Christ eucharistique.