Les Anges et les Archanges

Classé dans : Dix fêtes liturgiques | 0

 

LES ANGES ET LES ARCHANGES

dans l’iconographie

 

saint_michel_archangeConnaissons-nous bien le rôle des anges et des archanges? Avons-nous recours à eux? Croyons-nous qu’ils peuvent intervenir dans nos vies? Depuis plusieurs années, une littérature abondante est disponible pour ceux et celles qui s’intéressent aux anges. Chacun y va de son interprétation, de ses théories et même de ses dévotions. Mais qu’en dit la Bible et la tradition de l’Église à travers son art iconographique?

Fêtes liturgiques

D’abord, l’Église fête dans sa liturgie ces êtres célestes et invisibles. La tradition catholique célèbre saints Michel, Gabriel et Raphael, Archanges le 29 septembre et souligne ensuite les Anges gardiens, le 2 octobre. Quant à la tradition orthodoxe, elle célèbre la Synaxe des Archanges le 8 novembre.

Qui sont-ils?

La foi juive et chrétienne n’a jamais douté de la présence de ces êtres envoyés par Dieu pour protéger, guider, annoncer un message. Dans l’Ancien Testament, les anges sont cités 148 fois et dans le Nouveau Testament 74 fois. Leur présence est indéniable! Mais qui sont-ils?

Denys l’Aréopagite présente neuf hiérarchies angéliques réparties en trois ordres:

– les MESSAGERS, regroupant les Principautés, les Archanges et les Anges;

– les GOUVERNEURS, regroupant les Dominations, les Vertus et les Puissances;

– les CONSEILLERS, regroupant les Séraphins, les Chérubins et les Trônes.

Leur rôle? Être des médiateurs entre Dieu et le monde. Ces êtres invisibles, caractérisés dans l’art par des ailes, sont des serviteurs du dessein de Dieu sur l’humanité. L’iconographie représente cet aspect par le petit ruban sur la tête des anges. Il prend la forme d’un éclair, dans la région de l’oreille, pour signifier que les anges sont toujours à l’écoute de Dieu et qu’ils répondent à ses désirs en toute liberté, avec la vitesse de l’éclair.

Les neuf chœurs des anges
Les neuf chœurs des anges

Les conseillers

L’iconographie s’est inspirée des nombreuses descriptions bibliques pour illustrer ces êtres invisibles. Nous sommes davantage familier des Séraphins et des Chérubins. Les Séraphins ont toujours six ailes et sont de couleur rouge car ils sont “ceux qui brûlent” d’amour. Ce sont eux qui se tiennent constamment devant Dieu et chantent sa louange: Saint, Saint, Saint! Quant aux Chérubins, ils se distinguent des Séraphins par leur couleur bleu. Ils sont la “mémoire” de Dieu et leurs yeux innombrables rappellent qu’ils sont “effusion de sagesse”. Le livre d’Ézéchiel au chapitre dix, tout en mentionnant les Chérubins, décrit en outre et abondamment les Trônes sous formes de roues ailées et remplies de yeux ce qui exprime qu’elles sont à la fois intelligentes et animées. Elles soutiennent le trône de Dieu et déterminent comment les décisions divines devraient s’exprimer.

Les gouverneurs

Les Dominations sont vêtus d’une aube avec une ceinture d’or et une étole verte. Ils sont les “grands seigneurs” et tiennent un sceptre et un sceau au nom de Dieu. Leur sceptre symbolise le pouvoir sur toute la création. Les Vertus, “pleins de force”, tiennent une baguette, car se sont elles qui opèrent les miracles et les prodiges, dit saint Isidore de Séville. Elles peuvent également tenir un livre ou un instrument de la Passion. Les Puissances sont les gardiens de l’équilibre dans l’univers. Leur poing fermé indique le combat et la victoire sur les puissances du mal. Ils tiennent parfois une épée de flamme.

Les messagers

Les Principautés, ces “grands princes”, se reconnaissent à leur costume de guerrier tenant un sceptre ou un lys fleuri. Ils sont les protecteurs des organisations humaines, comme les villes et les nations. Quant aux Archanges, ils portent un costume militaire et sont les “chefs parmi les anges”; ils commandent donc aux armées célestes. Les Écritures en a identifiés cinq: Michel (Qui est comme Dieu), Gabriel (Dieu est ma force), Raphael (Dieu guérit), Uriel (Lumière de Dieu) et Jehudiel (Louange de Dieu). D’autres noms d’archanges sont possibles comme Sélaphiel et Barachiel. Rappelons-nous que “el” signifie Dieu. Enfin, les Anges, ces “messagers de Dieu”, annoncent et exécutent les volontés divines, viennent en aide à ceux et celles qui les appellent et ils les conseillent. Ils sont souvent représentés par une figure humaine dans son expression la plus belle, avec ou sans ailes.

synaxe_des_archanges
Synaxe des Archanges

Synaxe des Archanges

Certaines icônes représentent une sorte de “portrait collectif” d’un groupe déterminé, telle la Synaxe des Douze Apôtres. Dans l’icône de la Synaxe des Archanges, le schéma classique de cette composition, que l’on rencontre à partir du 13e siècle, représente un groupe d’Archanges et d’anges rangé en groupes divers. Ils tiennent au centre un médaillon du Verbe incarné, soit selon la représentation de l’Emmanuel (image ci-contre) ou du Pantocrator (image ci-haut), car ils sont à son service. Dans les textes évangéliques, ce sont les anges qui ont annoncé aux bergers la naissance du Sauveur, eux qui ont annoncé aux femmes sa Résurrection; ils sont également présents lors de l’Ascension du Christ pour dire aux apôtres: Allez, annoncer vous aussi la Bonne Nouvelle!

Jeanne Le Ber et les anges

Un grand nombre de saints et de mystiques ont cru et ont eu recours aux anges pour de multiples raisons. Jeanne Le Ber (recluse du début de la fondation de Montréal) est parmi ce nombre. Tous ces biographes relèvent sa dévotion à ces présences invisibles qui selon les paroles mêmes de Jeanne, lui auraient aidé dans son travail de broderie. Lorsqu’un religieux récollet s’étonne de la rapidité de son travail, elle répond: Je me suis trouvée embarrassée, mais mon bon ange m’a aidée à travailler avec cette facilité.” Jeanne parlait souvent des anges et recommandait d’avoir recours à eux en toute circonstance.

 

Messagers du Seigneur, bénissez-le,

invincibles porteurs de ses ordres,

attentifs au son de sa parole!

Liturgie des Heures, Mercredi IV
Psaume 102