Spiritualité mariale

Notre Institut est né et s’est développé sous le regard aimant de Marie,

Mère de Dieu et Servante du Seigneur.

Règle de Vie no 42


La spiritualité mariale de la communauté s’exprime tout particulièrement dans le mystère de l’Annonciation. Depuis la fondation, nous honorons Marie sous les vocables servante du Seigneur et Mère de Dieu prenant tout leur sens au moment de l’Annonciation.

Par son fiat, Marie acquiesce à la volonté du Père pour devenir, par l’Esprit Saint, la Mère du Verbe incarné. La prière de l’Angélus, récitée trois fois le jour par la communauté depuis plus de 75 ans, rappelle ce mystère.

C’est aussi ce mystère de l’Annonciation qu’évoque la première partie de l’Ave Maria du chapelet médité quotidiennement par les sœurs. Nous aimons suivre pas à pas les mystères de la vie de Jésus en compagnie de Marie.


Elle nous offre l’exemple vivant de la disponibilité dans l’amour, de l’humilité dans la foi, de la fécondité dans l’espérance.

Règle de Vie no 43


Prière de l’Angélus chanté à la fin

d’un Office liturgique

En 2013, considérant le passé et le présent de notre dévotion mariale, la communauté a choisi officiellement comme vocable marial de l’Institut: Notre-Dame de l’Annonciation.


Spiritualité eucharistique et mariale

Tabernacle entouré par l'icône de l'Annonciation
Tabernacle de la chapelle où l’icône de l’Annonciation entoure l’ostensoir.

Le tabernacle-ostensoir de la chapelle est une belle illustration de la spiritualité eucharistique et mariale de la communauté. Le Saint-Sacrement y est exposé, entouré de l’icône de l’Annonciation écrite par une des sœurs :

  • la Vierge figure sur la porte de droite,
  • l’Archange Gabriel sur la porte de gauche.

L’ensemble évoque toute la vie de Jésus, de son Incarnation à sa Résurrection, le Christ eucharistique étant le Ressuscité présent pour toujours dans l’univers.

Marie, sa Mère, a accompagné son Fils dans tous les mystères de sa vie terrestre. Elle nous apprend à l’accueillir, à l’adorer et à le contempler.

Nous lui demandons de nous accompagner de sa présence maternelle pour que Jésus parvienne à sa pleine croissance en nous. Qu’elle nous enseigne à le suivre jusqu’au bout, lui l’Agneau de Dieu, et à nous mettre au service les uns des autres. Avec elle, redisons notre consentement au plan d’amour du Père sur nous.


Notre-Dame de la vie intérieure
Statue Notre-Dame de la vie intérieure

Dans la vie de Jeanne Le Ber

Jeanne Le Ber aimait broder sur les vêtements liturgiques l’effigie de Notre-Dame-de-la-Vie-Intérieure, madone dont les bras croisés sur son cœur renferment une colombe, symbole de l’Esprit-Saint.

Il s’agit du même mystère de l’Annonciation.